Témoignages


Si vous ne connaissez pas Aline, je vous invite à commencer par ce délicieux petit livre sur la mort et le deuil, où vous pourrez y découvrir un parcours authentique, et une certaine proximité de ce thème encore tabou, à travers ses mots, ses anecdotes, ainsi que sa plume directe et parfois même poétique.

Ce qui m'a touché le plus dans ce récit, raconté à travers les yeux de la femme, les yeux de fille et même les yeux de la petite fille, c'est l'écho de ce qu'elle a vécu a fait vibrer en moi, à travers une suite de deuils dans plusieurs sphères de sa vie, et qui pourrait être le vécu de bien des humains de ce monde, en tous cas, c'est le mien.

Cette lecture est une façon douce de prendre conscience de ses propres deuils et de voir où l'on est rendu dans le soin qu'on leur porte! Puis, si vous voulez en prendre soin, la lecture des autres livres de cette autrice naturelle est un baume à se prescrire!
Louise Laliberté
Allumeuse et Meneuse d'Étoiles pour les Chercheuses de Lumière

Dans chacun de mes voyages, j'essaie maintenant de prendre le temps de visiter un cimetière.
Pour moi, un cimetière c’est l’histoire vivante d’une communauté.
On peut apprendre beaucoup sur un peuple uniquement par sa façon d’honorer ses défunts. Je m’arrête devant les pierres tombales : un prénom, un âge… l’histoire s’enchaîne, les images défilent dans ma tête. Je me raconte une histoire de vie, de famille ou d’amour…
Entre la vie et la mort… seulement le temps. Et, parfois, le mur de la cuisine
Merci Aline, pour ce petit bijou de livre. Ton histoire et tes réflexions dédramatisent ce sujet tabou qui est la mort.
Belle lecture, on rit et on pleure un peu en repensant aux cadeaux de nos deuils.
Elena Kozynchenko


Bonjour Aline,
J’ai lu ton livre plus d’une fois. D’abord me concentrant sur tes expériences et tes moyens pour t’en sortir. Ensuite en me rappelant mes deuils vécus ayant des causes semblables aux tiennes. Tu m’as forcée à creuser et prendre conscience de ce qui est accepté et ce qui ne l’est pas encore.
J’ai beaucoup apprécié la lecture de ton bouquin.
J’ai souri à la description de ta vie familiale, de l’autre côté du salon funéraire. Situation peu commune.
J’ai hâte de lire ton prochain livre.
Lise Lemarbre

La mort et moi ... une lecture rapide, facile et entraînante !
Ce sujet d’amorce si lourd est traité avec beaucoup de légèreté par l’auteure. Qui peut s’imaginer vivre à même un salon funéraire ? Personne. Sauf Aline qui nous livre des bribes de sa jeunesse dans ce milieu, nous rappelant du coup des rites qui ont bien évolué en peu de temps.

J’ai tout autant apprécié la seconde partie du livre où elle parle du deuil sous toutes ses formes, ouvrant ainsi la réflexion et la discussion sur le sujet.
Un petit bijou à savourer sans retenue!

Christiane Lamarche, consultante en carrière artistique,
rédactrice créative

J’ai rencontré Aline dans le cadre de mon atelier d’écriture La dernière Traversée portant sur le thème de la mort et du deuil. Son regard particulier de fille de croque-mort m’a tout de suite interpellée. Après tout, comme elle aimait le rappeler, chez elle, il n’y avait que le mur de la cuisine entre la vie et la mort!
Aussi, quand elle m’a appris qu’elle avait pondu un livre sur le sujet, j’étais très curieuse de le lire! Je n’ai pas été déçue. Constitué d’un chapelet de mini-chapitres alimentés d’anecdotes juteuses et de touchantes réflexions personnelles, La mort et moi est un petit livre sans prétention qui aborde avec naturel, honnêteté et humour cette réalité dont on parle trop peu.

Claude Lebrun
Les ateliers Osez la plume


Bonsoir Aline, ton livre se lit facilement, rapidement, il se déguste comme un bon petit pain chaud.
Danielle Brault